Voir les photos (3)

Mérens Les Vals

Site et monument historiques, Village de caractère à Mérens-les-Vals
  • Village au cœur des frontières hispano-andorranes entre pittoresque et vallées

  • Commune de Mérens-les-Vals

    Altitude : 2 840 m
    Situation : implanté au confluent de trois vallées, le Nabre, l'Ariège et le Morgouillou et en direction de l'Andorre dans la vallée d'Ax
    Nombre d'habitants : 168
    Distances : Ax-les-Thermes 5 km, Pas de la Case (Andorre) 23 km

    Dans un espace naturel de très haute montagne, Mérens-les-Vals est un des rares villages montagnards d'Ariège à posséder une gare reliant Toulouse à Puigcerdá. La signification "vals" provient du catalan pour désigner les...
    Commune de Mérens-les-Vals

    Altitude : 2 840 m
    Situation : implanté au confluent de trois vallées, le Nabre, l'Ariège et le Morgouillou et en direction de l'Andorre dans la vallée d'Ax
    Nombre d'habitants : 168
    Distances : Ax-les-Thermes 5 km, Pas de la Case (Andorre) 23 km

    Dans un espace naturel de très haute montagne, Mérens-les-Vals est un des rares villages montagnards d'Ariège à posséder une gare reliant Toulouse à Puigcerdá. La signification "vals" provient du catalan pour désigner les vallées, expliquant ainsi la situation géographique de Mérens.

    Mérens faisait partie, du 10ème au 13ème siècle, du Comté de Cerdagne avant d’intégrer le Comté de Foix. « C’est bien en Catalogne qu’il faut situer le foyer primitif de l’art roman, d’un art qui par la suite…devait multiplier ses chefs d’œuvre dans tout l’espace catalan, en même temps qu’il se propageait dans l’Occident tout entier ». L’église, faite de pierres et merveilleusement intégrée au cadre naturel et minéral des Pyrénées, gardera son aspect intacte jusqu’en 1811. Quand des soldats irréguliers espagnols, les miquelets, dévastèrent les villages en réaction aux exactions des troupes napoléoniennes en Espagne. Historiquement, Mérens faisait partie, du 10ème au 13ème siècle, du Comté de Cerdagne avant d’intégrer le Comté de Foix. « C’est bien en Catalogne qu’il faut situer le foyer primitif de l’art roman, d’un art qui par la suite…devait multiplier ses chefs d’œuvre dans tout l’espace catalan, en même temps qu’il se propageait dans l’Occident tout entier ». L’église, faite de pierres et merveilleusement intégrée au cadre naturel et minéral des Pyrénées, gardera son aspect intacte jusqu’en 1811. Quand des soldats irréguliers espagnols, les miquelets, dévastèrent les villages en réaction aux exactions des troupes napoléoniennes en Espagne.

    Située en haut du village, l’église romane Saint-Pierre date du Xème siècle comme l’atteste un acte de donation de 994, en faveur de l’abbaye de Lagrasse (Aude). Cette église est classée monument historique depuis 1969. Tout en s’incluant dans le grand courant du premier art roman méridional, cet édifice s’apparente beaucoup plus à ses proches sœurs andorranes (Pal, Canillo) qu’à ses voisines du Comté de Foix. Ce qui met en relief la force des échanges commerciaux et culturels de parts et d’autres des Pyrénées.

    Mérens entre la frontière andorrane et espagnole, est un grand lieu de départ pour la découverte culturelle et naturelle. . Egalement, tout en haut de Mérens, jaillissent les sources thermales sulfureuses de la haute montagne, un spectacle incontournable pour les randonneurs sur le GR10. 

    Horaires ouvertures de la mairie :
    lundi, mardi et jeudi : 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h
    mercredi et vendredi : 9 h à 12 h
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Equipements
    • Parking
À voir aussi