Voir les photos (4)

Illier et Laramade

Site et monument historiques, Village de caractère à Illier-et-Laramade
  • Village pittoresque au cœur de deux vallées pyrénéennes

  • Commune d'Illier-et-Laramade

    Altitude : 622 m
    Situation :au cœur de la vallée du Vicdessos et de celle de Siguer et à quelques kilomètres de Tarascon-sur-Ariège. 
    Nombre d'habitants : 23
    Distances :Vicdessos 11 km-Tarascon-sur-Ariège 13 km

    Autrefois deux villages pyrénéens séparés, Illier et Lamarade qui furent vite fusionnés en une seule et même commune, Illier-et-Laramade, faisant partie de la zone du Sabarthès. Illier est un village de versant du type de ceux qui se mirent en place...
    Commune d'Illier-et-Laramade

    Altitude : 622 m
    Situation :au cœur de la vallée du Vicdessos et de celle de Siguer et à quelques kilomètres de Tarascon-sur-Ariège. 
    Nombre d'habitants : 23
    Distances :Vicdessos 11 km-Tarascon-sur-Ariège 13 km

    Autrefois deux villages pyrénéens séparés, Illier et Lamarade qui furent vite fusionnés en une seule et même commune, Illier-et-Laramade, faisant partie de la zone du Sabarthès. Illier est un village de versant du type de ceux qui se mirent en place avant l’an Mil. Mais il apparaît peu dans les chartes médiévales et peut-être n’était-il pas très important. On y dénombre que 12 foyers fiscaux à la fin du XIVe siècle.
    L’église est dédié à saint Orens, personnage du Ve siècle, ermite puis évêque d’Auch, originaire d’Urgell. Cette dédicace suggère une église ancienne et est un indice supplémentaire de l’ancienneté du village d’Illier.

    Dans cette église a été trouvée une splendide statue en bois romane représentant une vierge à l’enfant et analogue à une autre du XIIe siècle découverte en Andorre.

    Le village de Laramade est probablement moins ancien et ne possède pas d’église. Á la fin du Moyen Âge, le pont de Laramade ou pas d’Aris constituait la limite entre les communautés de la vallée du Vicdessos et celles de la vallée de Siguer : nombre de négociations eurent lieu sur ce pont.

    Au XIXe siècle, Laramade compte une forge de fer dans laquelle on expérimente un nouveau procédé mis au point au milieu du XIXe siècle pour augmenter la productivité. Malgré ses améliorations, la forge de Laramade disparut après 1870.

    De 1911 à 1932, quand le tramway circulait de Tarascon à Auzat, Laramade était une station.

    Horaires ouverture de la mairie :
    lundi : 14 h- 16 h
    jeudi : 9 h-11 h